Entrez un mot-clé

Voyager pendant sa grossesse

Voyager pendant sa grossesse

Voyager pendant sa grossesse

Voyager en attendant bébé

Que de beaux souvenirs ressurgissent en voyant cette belle photo prise à Porto en septembre dernier par mon amoureux. 

Pour tout vous dire, cette photo a été prise pendant mon 5ème mois et pourtant nous crapahutions toujours autant qu’avant ma grossesse ! Et oui, l’amoureux étant un sportif dans l’âme, nous pratiquions nos 10 km de marche minimum par jours ! Le recors ayant été  20 km… j’attire cependant votre attention sur le fait qu’il ne faut pas franchir les limites que notre nouveau corps nous impose et s’écouter. Avant la grossesse, je pratiquais la course à pied de manière régulière ce qui a certainement aidé à pratiquer autant de kilomètres. 

Nous en avons donc pas mal voyagé pendant la grossesse afin de nous retrouver et profiter des derniers moments à deux ou entre amis sans baby chou ! Nous sommes donc partis à Budapest, Stockholm, Portugal (de Porto à Lisbonne) , et en France (Cannes, Fréjus, Saint Brieuc, chantilly, Dijon, Disney, puy du fou…). 

C’est en faisant le point sur cette belle aventure qui touche presque à sa fin, que je souhaitais faire un petit point pour nos futurs mamans avant que vous aussi vous ne vous lanciez dans une nouvelle escapade avec votre amoureux ou votre entourage. 

5 points clés avant de voyager enceinte 

  1. Voyager au « bon moment » 

Avant toute chose, il est important que vous puissiez voyager en TOUTE sécurité. Et oui, chaque trimestre apporte avec lui ses joies et ses désagréments auxquels il faut que vous fassiez particulièrement attention. 

Avant toute chose, et avant de voyager il faut que vous n’ayez aucunes contres indications de la part de votre médecin.  Car même s’il est important de vous écouter pendant votre grossesse, lui seul saura vous ramener à la réalité en cas de doute et surtout de méconnaissance de soin (surtout lors du 1er trimestre qui est pour nous « la grande aventure » que nous ne maitrisons pas du tout et durant lequel notre corps est fragile en raison des risques de fausses couches). 

Cet avis au combien important est indispensable avant de voyager. Et cela pourrait limiter vos possibilités de voyages qu’importe votre stade dans la grossesse. Mais qu’importe, bébé first quoi qu’il arrive ! Alors ne vous inquiétez pas, vous aurez tout le temps de voyager après ! 

Une fois que votre médecin vous a donné l’aval de voyager, le plus important est de vous faire confiance. Je ne le répèterais jamais assez mais une future maman et maman sait ce qui est bon pour elle et surtout pour son bébé. Alors n’ayez pas peur de vous faire confiance tout en ne franchissant pas vos limites afin de ne pas nuire à votre petite cacahuète qui est en vous. Si vous avez le moindre doute, votre médecin ou sage femme saura vous conseiller. 

En règle général, vous pourrez lire qu’il est plus opportun de voyager lors du 2ème trimestre car bébé est déjà bien « installé », les nausées sont loins et les difficultés de se mouvoir liées au 3ème trimestre sont encore loins. 

Pour ma part, j’ai voyagé à chacun des trimestres et je n’ai pas rencontré de problèmes mis à part les limites que notre nouveau corps nous impose de plus en plus à mesure que bébé grandit. 

Malgré tout, je rejoins la majorité qui préconise de voyager loin lors du 2ème trimestre. Et par la suite de privilégier des escapades à proximité qui sont toutes aussi sympas à faire ! 

  1. Comment partir ? Les bons réflexes. 

Lorsque vous avez le feu vert pour partir, la grande question qui se pose juste après est : mais comment ? Par quel moyen : En voiture ? En avion ? En train ? 

Toujours après avis de votre médecin, vous serez en mesure de savoir quel moyen de transport s’offre à vous. 

  • L’avion 

Si vous n’avez pas de contres indications particulières, vous pourrez embarquer à bord!

Ladies, sachez que si vous prenez l’avion, une date limite pour l’embarquement d’une femme enceinte peut être fixée… cela n’est pas fixé par décret et peut varier d’une compagnie à une autre. À vous de voir avec eux directement jusqu’à quand ils pourront vous accepter. 

Lors de l’embarquement, il faudra que vous vous munissiez en plus d’un certificat médical de votre médecin vous autorisant à prendre ce mode de transport. Car ils pourraient vous le demander avant d’embarquer ! Pour ma part, ma grossesse ne se voyait pas beaucoup donc les compagnies ne l’ont pas vu, et ne m’ont pas demandé de certificat médical, mais sait on jamais ! Il serait tellement dommage que vous ne puissiez pas embarquer à cause de ce petit oubli… 

Après tout cela, ça y est… vous êtes à bord ! 

Petit conseil de femme à femme, si votre vol met plus de 2heures, pensez également à acheter des bas de contentions pour vous éviter les gonflements et varices sur vos jambes liées à la pression et la chaleur. Et surtout privilégiées les places cotés couloir afin de pouvoir vous lever souvent afin d’aller aux toilettes ou tout simplement vous détendre les jambes. Et surtout comme toujours pensez à bien vous hydrater !

  • La voiture 

En voiture Mama ! Si l’avion ne vous était pas ou peu conseillé il vous reste la voiture qui vous permettra de bouger jusqu’à la mer , la campagne ou la montagne !

Attention cependant à prendre quelques précautions car comme vous le savez la voiture émets des percussions dans le bassin que peuvent en fonction de l’avancement de la grossesse favoriser le déclenchement de la grossesse. Pour cela, demandez toujours à votre médecin avant de prendre la route, et privilégiez les arrêts fréquents (environ toutes les 2 heures pour vous décontracter et vous soulager la vessie) car même si cela est embêtant pour vous, il faut continuer de bien vous hydrater car bébé lui en a besoin ! 

  • Le train 

La solution idéales pour celles qui souhaitent de pas subir trop de secousses, pouvoir dormir et se relaxer tout à voyageant. 

Je trouve que c’est une solution agréable lorsque l’on est enceinte car nous pouvons aller aux toilettes quand nous le souhaitons sans avoir à demander constamment à notre entourage « on peut s’arrêter ? ». en plus, le train berce bébé dans votre ventre ce qui est un plus si comme moi, votre baby chou était un vrai boxeur dans votre ventre !

3. Où partir ? 

Et oui, malheureusement toutes les destinations ne sont pas les bienvenues… voyez donc avec votre médecin et les actualités de chaque pays concernant les épidémies liées aux virus comme zika, la dengue, le chikungunya ou le paludisme… et tout autre pays ou des vaccins sont obligatoires. Car lors de la grossesse vous ne pourrez pas faire n‘importe quels vaccins.

Il faut également faire attention aux destinations ou la qualité de la nourriture et de l’eau peut être douteuse. En effet, enceinte on doit surveiller constamment que les aliments sont bien cuits, frais, bien lavé et non contaminés… ce qui peut réduire le choix sur les destinations. 

En ce qui concerne la montagne, l’air pur est bénéfique pour bébé mais l’altitude trop élevée qui risquerait de réduire l’apport d’oxygène peut être un risque ! N’allez donc pas trop haut (pas plus de 2000 m d’altitude). 

Privilégiez également des destinations en fonction de votre forme physique et de l’avancée de votre grossesse. Éviter donc les endroits trop vallonés, trop chaud si vous êtes déjà réduites physiquement et peu sportive. Et surtout à partir du 8ème mois, pensez à ne pas trop vous éloigner de la maternité pour vos voyages ! 

Pour ma part, nous étions partis en Europe et en France lors de nos voyages durant la grossesse et tout c’était très bien passé. En plus, nous avons souhaité privilégié des destinations moins à risques d’un point de vue sanitaire et surtout si jamais quelque chose clochait chez bébé ! Lors d’une première grossesse on est constamment dans la découverte de soi et des aléas de la grossesse donc vaut mieux être raisonnable ! Un petit plus si vous voyagez en Europe, pensez à vous munir de la carte de sécurité sociale Européenne auprès de votre caisse d’assurance maladie, elle facilite les démarches de remboursement en cas de frais. Et n’oubliez pas de souscrire à une assurance rapatriement complémentaire. On n’est jamais trop prudente.

Mais le plus important est de se connaitre et connaitre nos limites pour ne pas forcer ! 

Ladies, le farniente peut être une option reposante et agréable pour nos petits corps en plein changement ! Même si cela n’est pas notre style, c’est à dire si vous êtes plus comme moi à vouloir toujours bouger, pensez qu’il s’agit des derniers moments de tranquillité et de repos avant longtemps ! 

4. Quelles activités faire ? 

Si vous êtes comme moi lorsque vous partez, toujours en train de bouger, visiter les moindres recoin d’une ville, vous verrez peut être vos limites arrivées plus rapidement. Rien ne vous empêche de continuer à le faire lors de vos escapades mais A VOTRE NOUVEAU RYTHME ! Il est important de plus s’écouter lors de cette période merveilleuse durant laquelle bébé compte sur vous. ainsi, lorsque nous visitions des villes on avait opté pour les trajets en bateau pour visiter les Fjord en Suède, la location de voiture pour bouger d’une ville à une autre au Portugal… d’autres options s’ouvriront forcément à vous pour visiter une ville ! 

Autre élément à prendre en compte lorsque vous voyagez, la chaleur, les paysages vallonés et votre fatigue… votre corps peut être moins performant qu’en temps normal et arriver très vite à ses limites. Adaptez donc les activités en vous ménageant le plus possible. 

Evitez cependant les activités qui trop violentes qui secouent, émettent des percussions, avec des risques de chutes et qui fatigueraient trop. À bannir donc : le jet ski, ski nautique, ski de montagne, vélo de randonnée, course à pied si vous n’aviez pas l’habitude, le cheval, roller, le bateau de plaisance (le bateau attrape touriste lui est permis!),  le surf, la planche à voile, les sports ou l’on lève trop souvent les bras comme le volley, tennis, badminton en bref tout ce qui représente un risque de chute et ne percussions trop fortes pour bébé.  Je vous rassure la natation elle, reste l’activité phare de la femme enceinte, vous pourrez donc profiter de la piscine et de la mer à volonté ! OUF ! 

Si vous aviez une activité sportive régulière avant la grossesse, vous serez certes limitée mais votre corps sera malgré tout en pleine forme pour pratiquer certaines activités mais avec précautions !

De mon coté, la marche, la natation et la gym ont été pratiqué tout le long de la grossesse. Certes moins maintenant qu’arrive le dernier mois mais cela en raison de l’hiver qui s’installe et bébé qui prend plus de place !

 

5. Quoi mettre dans sa valise 

  • Les indispensables qu’importe votre trimestre de grossesse 

– Surtout si vous partez au soleil pour vous reposer, une bonne crème solaire pour vous protéger le visage et le corps au risque de voir des marques apparaitre et rester bien après la grossesse … pour ma part, je n’ai pas arrêté d’en mettre tout le long des vacances et je n’ai eu aucune marques. J’utilisais la crème solaire spéciale enfant indice 50. Et oui il ne faut pas blaguer avec notre jolie petite peau… 

  • Toujours en fonction de votre peau et pour éviter d’avoir une marque brune sur le ventre, achetez un maillot de bain qui couvre votre ventre. Pour ma part, j’avais acheté un maillot de bain une pièce,  la taille au dessus de la mienne pour pouvoir le mettre tout le long de l’été. Mon ventre n’ayant pas trop gonflé pendant cette période j’ai pu en profiter de juin à septembre (donc du 2ème au 5ème mois de grossesse) 
  • Un chapeau pour éviter l’insolation et protéger votre visage du soleil 

Si vous visitez et êtes amené à marcher, pensez à une bonne paire de chaussures ! J’avais opté pour une paire de Nike qui ne me quittait plus. Facile à enfiler, agréable à porter par sa légèreté et pas trop chaude.

En effet, enceinte il vaut mieux et même si vous n’êtes pas une grande marcheuse avoir de bonnes chaussures (car votre corps change non seulement de part la posture qu’il adopte, mais aussi par le poids qu’il doit supporter in fine sur les chevilles et les rotules). Il est donc important d’avoir une chaussure qui absorbe les chocs et vous permet d’être à l’aide. Vous aurez déjà mal par moment dans votre dos alors si on peut limiter la douleur prenons prenons !! 

Je vous mets ici un lien vers un site concernant les talons hauts pour celles qui se posent la question de savoir si elles peuvent/doivent encore en porter : https://www.magicmaman.com/,quels-talons-porter-quand-on-est-enceinte,3125,1885191.asp

  • également si vous êtes en vacances et pour vous éviter de passer à coter de délicieux plats estivaux (fruits, légumes qui sont très bon pour votre santé et celle de bébé car il faut manger beaucoup de fibres durant la grossesse pour éviter certains désagréments) apporter avec vous une dose de vinaigre blanc (si vous n’êtes pas immunisé contre la toxoplasmose). Pour ma part, j’en avais toujours une mise dans un petit flacon qui me suivait partout et surtout qui pouvait passer à l’aéroport ! 🙂 
  • enfin, si vous partez durant votre troisième trimestre de grossesse, je vous préconise de voyager léger ! Car si vous devez porter votre valise vaut mieux que cela ne soit pas trop lourd pour vous. En attendant bébé, vous pourrez utiliser nos superbes sac de voyage (Los Angeles et Opéra) qui sont idéals pour voyager le temps d’un week-end !

Pour ma part, nous avons voyagé jusqu’à 36 SA (ce qui correspond au début du 8ème mois). Cependant le 3ème trimestre a été plus posé car nous en profitions pour passer des week-end aux alentours de la région parisienne et pas très loin de la maternité au cas ou bébé pointerait le bout de son nez plus tôt ! Pour cela, le sac Opera a été le bon compromis pour ne pas trop en mettre et avoir malgré tout un style plutôt élégant et branché !

Pour le reste, à vous de voir ! Mais pensez à privilégié des vêtements agréables à porter et surtout en fonction de votre petit bidon ! Que cela ne vous gâche pas les vacances 

Astuces pour vous et votre compagnon : 

  • louer une voiture lorsque vous voyagez vous permettra d’éviter la fatigue et profiter pour dormir pendant les déplacements ! Pensez à vous ménager !
  • adapter votre programme en fonction de votre forme (aménager des plages horaires durant lesquelles vous vous octroyez des siestes). En effet, profitez en avec votre amoureux pour vous retrouver au calme afin que baby chou arrive !
  • surtout si vous êtes à l’étranger et selon les normes sanitaires faites attention à ce que vous mangez, spécialement en ce qui concerne la viande, l’eau et les glaçons qu’on vous met dedans, et les fruits et légumes. 

Voila ! J’espère que ce petit effeuillage sur le sujet vous à plu ! N’hésitez pas si vous avez des questions ou des points à rajouter de m’en faire part, ça sera avec plaisir que je le ferais partager ! 

Dans des articles à venir, je vous parlerais avec plaisir des voyages avec bébé et surtout quand nous en aurons déjà eu l’expérience ! Et oui, j’adore voyager et notre prochain voyage sera prévu pour les 4 mois de Baby chou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marque
BB&CO (26)